• Après la pluie...

    Je drape de rideaux blancs cette loge si obscure; j'enferme mes songes dans leur étreinte immaculée; rêves noirs, sanglants ou tristes, je n'en oublie pas un; ils disparaissent dans la pureté d'un jour nouveau.

    .

    M'enveloppant de robes aux formes enfantines, grimée comme une poupée précieuse reposant sur son étagère, je chausse mes hauts souliers et sors en marchant sur un fil, mon ombrelle m'abritant du soleil, et de longs gants couvrant mes bras.

    .

    Je m'émerveille de la chute d'une feuille, admire un reflet sur une flaque; j'aime l'éclat du soleil couchant sur mes paupières baissées; la mélodie du vent me donne des envies de chanter ou de bondir dans les airs pour m'imprégner de son chant inaudible; l'odeur de la pluie passée m'informe que le ciel a lui aussi chassé ses peines pour se faire beau.

    « Littéraire"Regarde le ciel" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :