• Cascade

    Un mot, un songe et une traître ritournelle,
    L’enfer attend les impatients et les trompeurs,
    Faux masques et jour dissimulé
    Dans le mensonge des horreurs.

    Peu de rimes et pas de logique
    Rêve, vague illusion mortelle
    Un mot qui transcende et qui perce
    La peau ou le crâne de l’insoumis

    Tragédie d’un cauchemar vivant
    Trace, minutieusement les contours
    Des rayons de lumières du jour.
    Arrache un cœur pour de la peau

    Creuse et s’enfuie, s’il chute
    Maître de rien et symphonie
    Sans musique. De la roue du temps,
    Les rayons en saccade se brisent.

    « "Regarde le ciel"Avec de l'encre sur les doigts »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :