• La chèvre et le taureau

    C’est l’histoire d’une chèvre et d’un taureau qui paissaient dans un pré, séparés par une haie de feuillus divers.

    Le taureau était fier d’avoir de belles et grandes cornes sur lesquelles les oiseaux se posaient pour chanter ses louanges :

    « Que tu es vigoureux ! disait le Merle »

    « Que ta robe est lustrée, sifflotait le Moineau »

    « Et ton regard profond ! ajoutait la Mésange »

    Mais de la chèvre on ne chantait jamais le moindre compliment. De la chèvre on ne parlait pas, sinon pour dire : « qu’elle est hirsute ! »

    Et c’est vrai que la chèvre était plus occupée à remplir ses devoirs de chèvre, à admirer le paysage, à profiter du bon temps, qu’à se peigner, ce qu’elle aurait, de toutes façons, eu bien du mal à faire.

     

    Le beau taureau, fort de toutes ses qualités, avait de nombreuses conquêtes et attirait l’admiration de tous, mammifères, reptiles et volatiles confondus.

    Même la chèvre, en son temps, avait admiré le taureau et rêvé un instant d’être une vache. Et puis elle s’était faite à l’idée d’être une chèvre, constatant que si elle n’avait pas de longs cils, une robe bien coupée et un pis gigantesque, il y avait tout de même des avantages à être chèvre et non vache : non seulement le lait qu’elle produisait était apprécié des consommateurs pour son gout relevé, son absence de fadeur, mais sa conversation, loin d’avoir la consonance de débilité creuse qu’ont souvent celles des vaches, était plus fine et plus subtile. Elle se trouvait plus stable, aussi, en milieu escarpé, marchait plus vite et surtout prenait tout son plaisir à rire de tout, alors que les bovins, eux, ne font que ruminer platement.

    Finalement, la chèvre se trouvait bien telle qu’elle était, employée saisonnière au défrichage de tel ou tel monument historique, plutôt que vache à lait, futur pain de viande ou reproductrice à la chaine.

    La vie d’une chèvre, quoiqu’hirsute, est bien plus raffinée !

    « N'attends pas l'aubePhénix »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :