• La danseuse sur du papier blanc

    Elle danse. Elle colore par ses mouvements fluides cette étendue immaculée. Rapide, agile. Ses trajectoires sont toujours sûres. Elle fait un bond, retombe en corole lumineuse, repart. Elle danse. Tout autour de la piste blanche. Elle la décore de sa présence. Puis elle s'eclispse; salue; s'en va. Seulement alors le regard se pose sur son oeuvre. Là on voit tout. Tous ces mouvements réunis. C'est un tableau. Et elle, c'est une main d'artiste.

    « Le Manège de Sucre Glacedeux juin »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :