• Lettre de M. Le Champignon à Mme la Pintade

    Mme la Pintade,

    Nous avons, récemment, fait connaissance et cela me réjouit toujours de rencontrer quelque caractère jusqu’alors inconnu.

    Cependant il est une chose qui nuit gravement à nos rapports et que j’aimerais, si possible, que vous rectifiiez afin que je puisse envisager en toute sérénité nos échanges futurs.

    Voyez-vous, vous avez une fâcheuse manie – que dis-je ? martelante – qui  vous pousse, je ne sais pourquoi, à taper du bec sur ma tête à chaque fois que je sors de terre, à me picorer le chapeau jusqu’à ce qu’il se perce de petits trous et s’en aille en lambeaux. Vous conviendrez, je pense, qu’il est inconvenant de votre part de m’imposer ainsi votre vision de la vie champêtre et de dénigrer aussi frénétiquement toute tentative d’affirmation et d’expression de mes rhizomes, c’est-à-dire mon droit inaliénable à vivre en tant que champignon.

    Je vous prie donc par la présente de montrer davantage de respect envers mon intégrité spongieuse et de cesser de m’assommer méthodiquement de vos coups de becs acérés, sans quoi nous ne saurons, évidemment, pas tenir d’échange concevable.

    Vous comprendrez, en cas de persistance de ce comportement, que je désire le plus possible écourter et éviter toute conversation avec vous.

    Espérant que vous saurez prendre en considération mes revendications afin que nos échanges puissent se dérouler de manière équilibrée,

    Je vous pris d’agréer, Mme la pintade, l’expression de ma non-agressivité.

    M. Le Champignon.

    « Lettre de M. Ecureuil à M. SanglierLever de Soleil »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :