• Papier percé

    Si fin est le papier
    Sur lequel je dessine…
    Si la fin est papier
    Sur lequel mes desseins
    Viennent s’enamourer
    Alors
    Ces désaccords
    Que je rêve d’enfoncer
    Devraient être des traits
    Griffés sur le papier
    Sur lequel je dessine.
    Qu’importent mes desseins
    Si le papier trop fin
    Sur lequel je dessine
    Se déchire à la fin ?

    Rien,
    Que du papier percé
    Par mes traits acérés.

    Rien,
    Que mes traits dévastés
    Par le papier percé. 

    « Dragon (1)Nuit étoilée »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :