• Phénix

    Jolies plumes brillantes,
    Pourquoi êtes vous si ternes ?
    Quel est donc ce regard ?
    Ce regard triste et las…

    Pourrais-tu rire encore, phénix chatoyant ?
    T’émerveiller, chanter, danser comme tes jeunes ans ?
    Non, tu tombes en poussière, c’est la fin de ton vol.

    Tombe et repose-toi, retourne dans ton œuf
    Ô phénix brûlant, tombe et repose-toi
    Avant que la torpeur ne te brise le col...

    Retourne dans ton œuf, bien vite tu renaîtras,
    Et brûleras, et brilleras,
    Bientôt feras lever le jour sur ta nuit noire. 

    « La chèvre et le taureauPhénix (en image !) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :